Le procès de l’ancien président Sambi pour « haute trahison » se poursuit sans l’accusé qui rejette la légalité du tribunal. Ses avocats annoncent une plainte en France pour « subornation de témoin »

Lire la suite